Histoire des traditions

La robe berbère tunisienne appelée plus communément « Malia », « Holi » ou « Fouta », très peu connue par rapport aux tenues berbères algériennes et marocaines, refait son grand Come Back ces dernières années. De plus en plus de femmes aspirent au retour des traditions lors de leur mariage et souhaitent porter cette tenue muni d’un kabous, d’une couronne, d’un voile et d’une ceinture ornée portée surtout dans le sud de la Tunisie, à Djerba, Zarzis, Tataouine ou Medenine…

Le paris fou de Donya Paris est de revisiter ces traditions pour transformer ces tenues en réelle oeuvre d’art. Nous souhaitons bousculer les règles en offrant, enfin, en France et en Europe, la prestation location et negafa Fouta pour la mariée et l’invitée qui aspire à se démarquer.

Histoire des traditions

La robe berbère tunisienne appelée plus communément « Malia », « Holi » ou « Fouta », très peu connue par rapport aux tenues berbères algériennes et marocaines, refait son grand Come Back ces dernières années. De plus en plus de femmes aspirent au retour des traditions lors de leur mariage et souhaitent porter cette tenue muni d’un kabous, d’une couronne, d’un voile et d’une ceinture ornée portée surtout dans le sud de la Tunisie, à Djerba, Zarzis, Tataouine ou Medenine…

Le pari fou de Donya Paris est de revisiter ces traditions pour transformer ces tenues en réelle oeuvre d’art. Nous souhaitons bousculer les règles en offrant, enfin, en France et en Europe, la prestation location et negafa Fouta pour la mariée et l’invitée qui aspire à se démarquer.